uniferme


Uniferme > Les fermes > Jean Pierre CELLARD - Rucher des Perrières

Jean Pierre CELLARD - Rucher des Perrières



Les hommes et les femmes : Je travaille seul sur l'exploitation. Etant agréé maître de stage, je suis aidé parfois par la présence de stagiaires.

Production : Miel, pain d'épices, pollen, propolis, bougies de cire d'abeille (pour les fêtes)

Adresse : Chaussan

L'exploitation : L'exploitation est composée de 250 à 300 ruches selon les années. Mes ruches sont situées sur le plateau mornantais (miel de fleurs), la vallée du Rhône ( miel de fleurs), en Isère entre le pays viennois et Beaurepaire (miel d'acacia, de chataîgnier, de tournesol) et sur le mont Pilat (région du col de la république pour le miel de montagne et parfois le miel de sapin).

Installé et membre d'Uniferme depuis 1986, ma production oscille actuellement entre 6 et 8 tonnes de miel par an selon les années. Environ une tonne de miel est réservée à la fabrication de pain d'épices, le reste étant vendu au détail.
Mon exploitation vit au rythme des quatre saisons, imposé par le cycle des abeilles:



- à partir du 15 mars, c'est l'heure du bilan de l'hivernage, c'est à dire de l'élimination des ruches sans reine ou de reines trop vieilles. Ainsi, c'est sur les bonnes colonies que seront fabriqués les essaims nouveaux (qui remplaceront les pertes hivernales),

- les premières miellées commencent au mois d'avril sur les fleurs de printemps ( arbres fruitiers, pissenlits, colza), les ruchers sont dispersés sur les sites de production en Isère puis sur le mont Pilat au gré de la saison, et ce jusqu'au 14 Juillet, la fin de saison, (juillet/août) se termine en montagne ou en Isére sur la floraison des tournesols,

- fin août, début septembre, toutes les ruches sont regroupées sur le plateau Mornantais à côté de l'exploitation pour assurer la surveillance des colonies durant l'hiver, afin de limiter les déplacements.

Etant depuis le début de mon exploitation confronté au problème du varroa (acarien parasitant les abeilles), j'effectue un traitement d'automne à base de thymol (essence de thym), homologué en apiculture biologique. En hiver, un traitement complémentaire à base d'acides oxaliques ( traitement naturel également bio) mélangé à du sirop de sucre est appliqué sur les colonies. Le choix de ces traitements naturels me permet d'éviter des traitements plus pernicieux qui contaminent les cires.


Tout le cycle de l'extraction et du conditionnement du miel est effectué sur l'exploitation équipée d'une miellerie, d'un laboratoire et d'une salle de mise en pots, respectant les normes sanitaires en vigueur.
Le pain d'épice est fabriqué une à deux fois par semaine selon la saison, afin de vous garantir la fraîcheur du produit.
La mise en pot de miel est également réalisée de manière hebdomadaire, toujours pour un bon achalandage d'Uniferme et vous satisfaire. Deux jours par semaine y sont consacrés.